Liste des Universités d'état et des Institutions Supérieures Privées à Madagascar 2015

Madagascar compte environ 220 universités et instituts supérieurs privés, selon les données du Ministere de l'Enseignement Superieur et de la Recherche Scientifique, Mars 2015.
Parmi ces 220 instituts, centaines n'ont pas leur autorisation d'ouverture officielle et ne détiennent pas par la suite l'homologation du ministère de l'enseignement supérieur et dont les diplômes émis ne sont pas reconnus par l'Etat
Nombre des établissement Supérieurs Privés répertoriés (Mars 2015): 205.
Nombre des établissement dont les formations sont habilitées: 132. 


A part ces universités et instituts privés, Madagascar possède six universités publiques installées chacune dans les chefs-lieux de province dont Antananarivo et Fianarantsoa (au centre), Toamasina, (à l'est), Majunga (à l'ouest), Tuléar (au sud) et Diégo (au nord).

Liste des Universités d'état à Madagascar:
  1. Université d'Antananarivo
  2. Université de Mahajanga
  3. Université de Toamasina
  4. Université de Fianarantsoa
  5. Université de Toliara
  6. Université d'Antsiranana 
Liste des Institutions Supérieures Privées à Madagascar (2015):

Madagascar vs Senegal [2-2] | Qualification Coupe du Monde 2018

Na dia nitarika tamin'isa 2-0 manoloana ny Senegal, tamin'ny fiodinana voalohany ny fiadiana ny tompon-daka eran-tany amin'ny taranja baolina kitra aza ny Barea de Madagasikara, dia mbola tratra t@isa 2-2.
I Faneva no nanokatra ny isa teo amin'ny minitra faha 27' ary izay isa 1-0 izay no nentin'ireo ekipa roa tonta niala sasatra.
Teo amin'ny fizaram-potoana faharoa dia mbola nitarika ihany ny Malagasy, ary nampiditra ny baolina farahoa tamin'ny alalan'i N. Rakotoharimalala (59'). Nivadika anefa ny isa teo amin'ny minitra (71') sy ny minitra (81') izay nanomezan'ireo ekipa Senegal ny valin-kafatra.
Raha io isa 2-2 no jerena dia mana-tombo ny vahiny satria nampiditra baolina roa (02) taty amin'ny tany Malagasy. Raha tiana ny ho tafakatra noho izany, dia ilaina ny mandresy na mampiditra baolina betsaka koa any an-tanin'ireo Senegal amin'ny lalao miverina.
Famintinana ny valin'ny fifanintsanana fiodinana voalohany ny 12/11/15 - 13/11/15
MADAGASCAR 2-2 SENEGAL
COMORES 0-0 GHANA
MOZAMBIQUE 1-0 GABON
SUDAN 0-1 ZAMBIE
BURUNDI 2-3 CONGO D.R.
NAMIBIE 0-1 GUINEA
BENIN 2-1 BURKINA FASO
TOGO 0-1 UGANDA
MAROC 2-0 GUINEE EQUATORIALE

Les Ministres de l’Education National successifs dépuis 1959 – 2015 à Madagascar.

Organigramme du Ministère de l’éducation national à Madagascar

Les Ministres de l’Education National successifs  dépuis 1959 – 2015 à Madagascar

14 mai 1959
A l’indépendance de Madagascar, Monsieur Laurent BOTOKEKY, est nommé Secrétaire d’Etat auprès de la Présidence chargé de l’Education Nationale par le décret n°59-04/PR. L’enseignement est entièrement dispensé en français pour la discipline Malagasy. Mention particulière : initiateur du Trano Boribory.
1972
Monsieur Norbert RANOHAVIMANANA Mention particulière : n’a été ministre que pour une durée d’une semaine du fait du mouvement populaire de 1972.
09 août 1972
Monsieur Justin MANAMBELONA est nommé Ministre de l’Education Nationale et des Affaires Culturelles (MENAC) par le décret n°72-311.
Février 1975
Monsieur Christian Rémi RICHARD, Ministre des Affaires Culturelles (MAC)
Juin 1975
Monsieur RAKOTONIAINA Justin, Ministre de l’Education Nationale (MEN) Mention particulière : auteur du livre « Education socialiste et révolution ». Décentralisation et démocratisation de l’enseignement.
1976
Monsieur RABOTOSON François de Paul, Ministre de l’Education Nationale (MEN)
14 Août 1977
Monsieur ANDRIANOELISOA Théophile est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°77-223,Mention particulière : membre fondateur du Sendika Revolisionera Malagasy (SEREMA). Initiateur de la malgachisation de l’enseignement
02 janvier 1983
Monsieur ZENY Charles est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°83-005.
12 février 1988
Monsieur ZENY Charles est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°88-046.
20 avril 1989
Monsieur VELOMPANAHY Aristide est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°89-101. Mention particulière : début du projet Crédit de Renforcement du Système Educatif (CRESED)
17 août 1989
Monsieur VELOMPANAHY Aristide est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°89-250.
26 août 1991
Monsieur Jacquit SIMON est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°91-441.
13 novembre 1991
Monsieur Jacques Sun Hery VESTALYS est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°91-549. Mention particulière : a voulu mettre en place un système éducatif basé sur la revalorisation de la fonction enseignante.
19 décembre 1991
Monsieur FANONY Fulgence est nommé Ministre de l’Instruction Publique (MIP) par le décret n°91-614. Mention particulière : retour du français comme langue d’enseignement.
13 Octobre 1993
Mme Eléonore Margueritte NERINE est nommé Secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur par le Décret n°93-629.
Juillet 1995
Monsieur MAROLAHY William est nommé Ministre de l’Instruction Publique (MIP).
10 novembre 1995
Monsieur FANONY Fulgence est nommé Ministère de l’Education Nationale (MEN) par le décret n°95-701 .Mention particulière : début du Projet de Renforcement du Système Educatif Malgache (PRESEM).
1996
Monsieur RAKOTONIRAINY Germain, Ministre de l’Education Nationale. Mention particulière : a eu pour programme de revaloriser la fonction enseignante et de réhabiliter la dignité de l’éducateur.
27 février 1997
Monsieur Jacquit SIMON est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°97-129. Mention particulière : initiateur du Programme National d’Amélioration de l’Enseignement (PNAE2).
31 juillet 1998
Monsieur Jacquit SIMON est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base (MINESEB) par le décret n°98-530.
04 Mars 2002
M. Michel RAZAFINDRANDRIATSIMANIRY est nommé Ministre de l’Education Nationale par le Décret n°2002-002.
18 juin 2002
Monsieur RAZAFINDRANDRIANTSIMANIRY Dieudonné Michel est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base par le décret n°2002-451.
16 janvier 2003
Monsieur RAZAFINDRANDRIANTSIMANIRY Dieudonné Michel est nommé Ministre de l’Enseignement Secondaire et de l’Education de Base par le décret n°2003-008.
05 janvier 2004
RAZAFINJATOVO Haja Nirina est nommé Ministre de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique par le décret n°2004-001.
25 janvier 2007
Monsieur RAZAFINJATOVO Haja Nirina est nommé Ministre de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique par le décret n°2007-025.
27 octobre 2007
Monsieur RADAVIDSON Benjamin Andriamparany est nommé Ministre de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique par le décret n°2007-926.
30 Avril 2008
Madame RALAMBOMANANA RANDRIANARISANDY Stangeline est nommé Ministre de l’Education Nationale par le décret n°2008-427.
19 Mars 2009
Monsieur RAZAFIMANAZATO julien est nommé Ministre de l’Education Nationale par le décret n°2009-002 / HAT , n°2009-394 du 17 avril 2009 , n°2009-1161 du 08 septembre 2009.
2011
Monsieur Jean Jacque RABENIRINA est nommé Ministre de l’Education Nationale par le décret n°2011-140 du 26 mars 2011.
2012
Monsieur MANORO Regis est nommé Ministre de l’Education Nationale par le décret n°2011-687 du 21 novembre 2011.
2014
Monsieur RABARY Andrianiaina Paul est nommé Ministre de l’Education Nationale par le décret n°2014-235.

Maharatsy torimaso ny finday

Antoky ny fahasalaman'ny vatana ny fahazotoan'ny vatana ny maraina, ny torimaso tsara mandritra ny alina. Misy fihetsika fanaontsika anefa, manohintohina io torimaso io, ka tokony hofadiana tanteraka.
Mijery finday, solosaina, fahitalavitra . . .
Mazava loatra, manakana ny fivoahan'ny "melatonine", tsiry mpanentana misahana ny fahatongavan'ny torimaso, ny hazavana aterakin'ireny finday, solosaina, fahitalavaitra, "tablette" ireny, amin'ny alina.

Ny hevitr'ireo Ray aman-dreny manoloana ny resaka "firaisana ara-nofo sy ny tanora"

Manomboka sahirana ny Ray aman-dreny sy ny mpanabe amin'ny firesahana momba ny firaisana ara-nofo na ny fananahana amin'ny ankizy. Lasa aloha loatra ny hitany eo amin'ny namany sy amin'ny fahitalavitra, internet, sns . . . Mbola fady ary mahamenatra tokoa mantsy io resaka io eo amin'ny Ray aman-dreny Malagasy sy ny zanaka.
Fanadihadiana natao tamin'ny Ray aman-dreny roa naneho ny heviny: