jeudi 24 juillet 2014

Disparition du vol d'Air Algérie : des Français « vraisemblablement en nombre » à bord

Le vol AH 5017 d'Air Algérie, qui a disparu dans la nuit en reliant Ouagadougou à Alger avec au moins 116 passagers à son bord, transportait plusieurs ressortissants français, selon le gouvernement.
Le secrétaire d'Etat aux transports,
Frédéric Cuvillier, a indiqué que les Français étaient « vraisemblablement en nombre » à bord de l'avion. « Pour le moment, il est beaucoup trop tôt, y compris pour donner des éléments explicatifs », a-t-il ajouté. Selon un responsable d'Air Algérie au Burkina Faso, le nombre de Français était de 50. De nombreux médias espagnols, dont El Pais, rapportent que 80 passagers étaient Français.
La direction générale de l'aviation civile française est actuellement réunie en « cellule de crise ». Une cellule de réponse téléphonique a aussi été mise en place par le Quai d'Orsay (01 43 17 56 46).
Le premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a déclaré que les passagers étaient de « plusieurs nationalités ». Parmi eux, se trouvaient deux pilotes d'Air Algérie, ont assuré des proches de l'un d'entre eux à l'AFP. Les six membres d'équipage du MD-83 affrété auprès de la compagnie espagnole Swiftair sont quant à eux de nationalité espagnole, rapporte la radio Cadena SER.
PERDU DANS L'ESPACE AÉRIEN MALIEN 
Les circonstances de la disparition de l'appareil ne sont pas encore confirmées. Frédéric Cuvillier a uniquement dit que l'avion survolait le nord du Mali avant d'être perdu.
Une source au sein de la compagnie algérienne citée par l'AFP précisait que le contact avait été perdu avec l'équipage « après un changement de cap » dans l'espace aérien malien, près de la frontière avec l'Algérie :
« L'avion n'était pas loin de la frontière algérienne quand on a demandé à l'équipage de se dérouter à cause d'une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion assurant la liaison Alger-Bamako. »