vendredi 25 juillet 2014

Forets et pâturages à Madagascar : un atelier pour l’Identification des priorités nationales

La FAO, en collaboration avec tous ses partenaires techniques à Madagascar, prévoit de mettre en place un programme sur les forêts et les pâturages ainsi que sur l’adaptation aux changements climatiques.
De source auprès de cette organisation onusienne, un atelier de réflexion se tiendra ce jour au Louvre, à Antaninarenina, avec tous les acteurs nationaux impliqués dans ces domaines. Il s’agit d’un atelier dans le but de faciliter la coopération sur le changement climatique et une adaptation dans les secteurs forestiers et pâturages. Cela pour répondre aux besoins individuels du pays et aux besoins communs des pays membres de la SADC.
Le renforcement des capacités, la formulation des politiques, la sensibilisation et la communication de sensibilisation seront les sujets de discussion pour connaître les priorités nationales. La planification et l'évaluation des mesures d'adaptation sur le terrain feront également partie des débats.

Une initiative de la Sadc

D’après la FAO, cet atelier résulte de plusieurs initiatives prises au niveau sous régional d’Afrique Australe, auxquelles 6 pays membres de la Sadc, dont Madagascar, ont pris part. L’objectif est de déterminer un état des lieux des efforts accomplis en matière de forêts et de pâturages ainsi que de changement climatique. Pour la Grande île, l’identification des priorités à mettre en place en vue d’un programme régional facilitera la coopération entre ces pays. Effectivement, les actions nationales peuvent être améliorées, grâce à la collaboration entre ces pays d'Afrique Australe.
À noter que la coopération régionale pour aider les pays à s’adapter aux changements climatiques a été reconnue par les parties présentes à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Une convention qui appelle collectivement à une coopération renforcée.


Sera R.