vendredi 25 juillet 2014

Young African Leaders Initiative : bourses d’études aux Etats-Unis pour 10 jeunes malgaches

Madagascar a besoin de leaders qui soient justes, transparents et inclusifs pour briser le cycle de crises politiques et économiques qui a anéanti le pays depuis des années. Le gouvernement des Etats-Unis a toujours
démontré son appui pour aider le pays, comme les autres pays africains, à émerger à nouveau de cette période difficile.
                            
Soutenir les jeunes leaders africains. Telle est l’ambition de l’initiateur du programme Young african leaders initiative (Yali), qui n’est autre que le président américain Barak Obama. Cette année, 500 jeunes africains dont 10 Malgaches bénéficieront d’une bourse d’études aux Etats-Unis. L’ambassade des Etats-Unis a fourni hier les informations sur ce programme, lors d’un brunch effectué au centre de presse à Antsakaviro. 

Les candidats peuvent ainsi déposer leur dossier dès maintenant et ce, jusqu’à la fin de cette année. Le critère d’éligibilité des postulants se fonde essentiellement sur leur capacité de la maîtrise de la langue anglaise. Ils doivent avoir entre 25 et 35 ans, mais avant tout, ils doivent impérativement être citoyens et résidents dans l’un des pays d’Afrique sub-saharienne.

Les études seront ainsi effectuées dans une université américaine. Les bénéficiaires du programme Yali pourront choisir entre trois secteurs d’études, à savoir affaires et l’entrepreneuriat, gestion publique, et leadership civisme. Le programme débutera au mois de juin 2014, pour une durée de six semaines.

Beaucoup d’opportunités attendent les boursiers

Outre le cursus de formation, les sélectionnés auront l’opportunité d’assister à des séminaires ainsi qu’au sommet de Washington avec le président Obama ainsi que d’autres leaders de renommée mondiale. Une occasion pour les boursiers de parfaire leurs capacités au sein d’une université américaine mais également d’assurer leur développement professionnel après leur retour au pays.

Certains boursiers auront la chance de rester aux Etats-Unis durant huit semaines supplémentaires après le programme d’études universitaire, pour participer à des stages dans les secteurs publics et privés et à but non lucratif.
Notons que depuis l’année 2010, le département d’Etat américain a organisé 15 échanges spécifiquement pour les jeunes leaders africains et a sponsorisé 1.283 boursiers sub-sahariens par le biais de ses programmes pédagogiques et culturels. 

L’ambassade des Etats-Unis a accordé des petites subventions pour un total de 750.000 dollars à des groupes d’anciens participants au programme Yali en vue de soutenir le développement des jeunes en Afrique.


Fahranarison